La nouvelle aile B6 de l’hôpital de Marche-en-Famenne vient d’être inaugurée au terme d’un chantier d’un peu plus de trois ans. Elle est prête à accueillir un tout nouveau pôle de consultations ainsi que plusieurs services dont trois unités de soins, sur cinq niveaux.

Réalisée dans le cadre du plan directeur de l’hôpital et s’inscrivant pleinement dans le projet Vivalia 2025, cette extension permettra d’améliorer encore la qualité des soins et le confort, tant des patients que du personnel soignant et du corps médical.

 " Cette construction prend tout son sens dans le projet Vivalia 2025, précise le directeur général de Vivalia Yves Bernard. Destinée à fonctionner en synergie avec le futur Centre-Hospitalier Régional Centre-Sud de Habay-Houdemont, l’hôpital marchois constituera le 2ème site hospitalier dit aigu de la province. Avec le CHR Centre-Sud à construire, il en sera la colonne vertébrale hospitalière, elle-même renforcée par des polycliniques de proximité et des proxy-urgences, ainsi que par un maillage du territoire au niveau de l’aide médicale urgente, un centre de revalidation, un hôpital psychiatrique et son réseau."

Lancés en février 2018, les travaux du nouveau bâtiment B6 permettent d’apporter près de 5.000 m2 de superficie supplémentaire pour accueillir, dans un pôle moderne, un plateau de consultations centralisées, de nouvelles unités de soins ainsi qu’un nouveau plateau technique/logistique. La réorganisation de plusieurs services au sein de l’hôpital libère des espaces, qui pourront à leur tour être réaménagés.

Le niveau -1 sera un niveau logistique, où prendront place l’économat, la buanderie, des ateliers et la chambre des défunts de l’hôpital.

Le niveau 0 accueillera un plateau de consultations centralisées, l’objectif étant de regrouper l’ensemble des consultations. Certains bureaux seront accessibles pour des patients alités et d’autres pour des consultations classiques.

La nouvelle gériatrie, située au niveau +1, comprendra 24 lits et un hôpital de jour gériatrique, dans des espaces totalement adaptés. Les locaux de soins et les chambres ont été conçus spécifiquement pour les personnes âgées en perte d’autonomie (douches et WC adaptés, disposition du mobilier réalisée de façon ergonomique, tant pour le patient que pour le personnel).

Le niveau +2 accueillera une toute nouvelle maternité de 17 lits.

Enfin, au niveau +3 se situeront - dans un 1er temps - 28 lits de chirurgie orthopédique et 2 lits d’hospitalisation de jour chirurgicale - qui s’articuleront avec 6 lits de l’unité de gériatrie située dans le bloc B2, jouxtant le B6.

Ce projet répond aux besoins liés à la croissance de l’activité médicale sur le site de l’hôpital de Marche, le nombre de prises en charge ayant augmenté ces dernières années. Cet investissement a pour objectif d’assurer le développement médical de l’hôpital, en renforçant son attractivité tant vis-à-vis de la patientèle que du personnel soignant, du corps médical et des médecins généralistes.

L’aménagement des nouvelles chambres a été étudié pour optimiser le confort et répondre adéquatement aux besoins des patients et visiteurs. Ce nouveau bâtiment se veut attrayant et tourné vers une hôtellerie de qualité. L’ensemble permettra de respecter les normes au niveau du bâtiment principal actuel, de l’hôpital de jour chirurgical et médical (dont les activités doivent être séparées) et de l’unité de pédiatrie.

Le montant de l’investissement s’élève à 12.700.000 €. Il comprend les travaux, le mobilier fixe et les frais d’études. La construction est financée à 90 % via le budget des moyens financiers fédéral, dans le cadre des investissements hospitaliers prioritaires, et à raison de 1.142.425 € par la Région wallonne. L’équipement et le matériel sont financés par l’AVIQ à hauteur de 14,5 % du montant total d’investissement. 166 000 € ont, par ailleurs, été investis dans la création d’une nouvelle signalétique