Les Marchois ont fêté le carnaval derrière leur écran cette année. Les rassemblements en rue et sous le chapiteau étant interdits, c'est une édition 100% virtuelle qu'ont concocté les organisateurs cette année. Dimanche, un live Facebook compilant une quarantaine de vidéos servait d’alternative au traditionnel cortège. « Ces vidéos ont rassemblé plus de 3.000 participants », souligne Rémy Remacle, président du comité carnaval. « Outre les 23 groupes locaux, on y retrouve 12 écoles mais aussi les Porais de Tilff, ou encore les carnavals de Bastogne, Meix-devant-Virton et Martelange. » 

Le live mobilisait également plusieurs équipes, depuis le studio aménagé dans les locaux de la Maison de la Culture Famenne-Ardenne, mais aussi sur le terrain, avec des reportages en direct de la province et au-delà. Les festivités ont débuté vendredi par un set DJ live avant de se poursuivre samedi par plusieurs spectacles jeune public l’après-midi, la divulgation des Amis de Théo en début de soirée, et le Fabuleux Blind Test des MaBaGuZiGo’s le soir. Un jeu qui a rassemblé plus de 900 équipes derrière leur écran. Preuve de l’engouement suscité par ce carnaval virtuel inédit. « Depuis le début du weekend, on est à plus de 35.000 vues », expliquait Rémy Remacle dimanche en début d’après-midi. « Sachant que plusieurs personnes peuvent se retrouver derrière le même écran, on estime pouvoir attendre les 100.000 visionnages d’ici la fin des festivités. »