Après un an et demi d’absence, Municipalia a marqué le retour des salons au WEX. Un salon, qui, placé sous le protocole du Covid Safe Ticket, a permis à de nombreux mandataires et collègues de se retrouver enfin, après ces longs mois d’absence.

L’heure était donc clairement aux retrouvailles, au retour à une certaine normalité mais à une certaine réserve aussi. Car en toile de fond plane cet immense défi qui attend les différents niveaux de pouvoirs, et tout particulièrement les communes, elles qui sont en première ligne face aux attentes de leurs citoyens.

André Bouchat, bourgmestre de Marche-en-Famenne, et Christophe Collignon, ministre wallon des Pouvoirs locaux, ont ouvert cette 16ème édition. L’immense travail de reconstruction, en réponse aux terribles dégâts résultants des inondations de la mi-juillet, et le Plan de relance wallon se sont retrouvés au cœur des discours et donc des priorités défendues par le gouvernement wallon. Le stand du SPW avait d’ailleurs prévu plusieurs experts "métiers" afin d’expliquer les différentes mesures prévues par le gouvernement wallon pour venir en aide aux sinistrés, aux infrastructures communales et aux entreprises.

Avec 398 exposants, Municipalia affichait complet depuis plusieurs mois, preuve de l’impatience et de l’intérêt des exposants de renouer le contact, en présentiel, avec leurs clients et prospects. Côté fréquentation, cette édition, que les organisateurs qualifient de "transition" en raison de la crise sanitaire, a attiré un peu moins de monde que d’habitude avec 9.588 visiteurs.

" Quoi qu’il en soit, au vu de leurs profils, il est clair que pour les bourgmestres, échevins, mandataires, collaborateurs et autres partenaires, Municipalia reste plus que jamais, deux jours par an, l’épicentre des pouvoirs locaux, l’endroit où trouver des réponses innovantes aux défis qui attendent les communes de "demain" en termes de transition énergétique, de digitalisation, de mobilité, de recyclage, d’aménagement du territoire et de… reconstruction", concluent les organisateurs.