Les congés scolaires de Pâques seront mis à profit pour réhabiliter pendant trois jours le revêtement du rond-point militaire situé à l’entrée de Marche. Ces travaux, qui se dérouleront du 13 au 15 avril prochain clôtureront ainsi la réhabilitation de la N 63 entre Marche et Baillonville, entamée l’année dernière.

Du 13 au 15 avril, le rond-point sera totalement fermé à la circulation et des déviations seront mises en place. Les usagers qui viennent de Liège (N63) et qui se dirigent vers Marche seront invités à emprunter la N929, puis la N4; en venant du centre de Marche, de Bourdon (N86) et de la N4, pour rejoindre Liège via la N63, ils seront invités à emprunter la N4, puis la N929. Le trafic venant de la N4, en direction de Hotton, sera dirigé vers le centre de Marche.

Le centre de vaccination du Wex reste accessible. Les usagers qui s’y rendent seront invités à emprunter la Nationale 4, puis le contournement (N839). Il est conseillé à ceux qui viennent de Liège (N63) ou de Bourdon (N86) de partir un peu plus tôt suite aux déviations mises en place.

Ces travaux font partie du chantier de réhabilitation du revêtement de la N63 entre Marche-en-Famenne et Baillonville. La première phase des travaux a eu lieu entre la mi-septembre et la fin du mois d’octobre 2020. Elle a permis la réfection de la voirie dans les deux sens de circulation sur 3 km. Les voies ont été totalement libérées pendant l’hiver.

La dernière phase concerne cette réhabilitation de trois jours du revêtement du rond-point situé à l’entrée de la ville de Marche. Ces travaux, financés par la Sofico, représentent un budget total d’environ 1.563.000 euros. Ils sont réalisés en collaboration avec le SPW Mobilité et Infrastructures.