Luxembourg

Lundi après-midi, des ouvriers ont découvert un obus en effectuant des travaux sur le futur terrain synthétique du centre sportif à Marche.

Les services de déminage d’Oud-Heverlee ont été alertés. Ils sont arrivés sur place en fin d’après-midi pour enlever l’obus et le faire exploser au camp militaire de Marche. Des déviations ont été très rapidement mises en place au niveau de la Chaussée de l’Ourthe et à l’arrière du centre culturel et sportif pour empêcher la circulation automobile à proximité du site. « Par principe de sécurité », nous dit-on sur place. « Tant qu’on y touche pas, il n’y a pas de problème. L’engin ne va pas se déclencher tout seul. Le service déminage déterminera s’il y a lieu d’évacuer les immeubles les plus proches au moment de l’opération. » L’opération n’a finalement pas nécessité l’évacuation des environs ni l’instauration de mesures de sécurité particulières à l’égard de la circulation piétonne.