Un chantier de réhabilitation du revêtement de la N63 entre Marche-en-Famenne et Baillonville débutera ce lundi 14 septembre. Il portera sur les deux sens de circulation et sur une longueur d’environ 3 kilomètres. Le revêtement du rond-point à l’entrée de la ville de Marche sera également réhabilité. Ce chantier sera divisé en deux phases afin de limiter au maximum l’impact sur le trafic.
Ils débuteront par la réfection de la voirie de la N63 entre Baillonville et Marche. Du lundi 14 septembre à la mi-novembre. La circulation sera réduite à une seule voie dans chaque sens (les travaux s’effectueront d’abord dans le sens vers Marche, puis vers Liège) avec une vitesse limitée à 70 km/h. Les usagers venant de Marche et se rendant à la prison ou chez Luxgreen devront effectuer un faire demi-tour à Baillonville, via la sortie de la N929. L’accès aux commerces (Trafic, Renault, Dacia) se fera via la Vieille Route de Liège. Un aménagement permettant le passage des véhicules sera réalisé à la jonction avec la N839.
il se poursuivront avec la réfection du revêtement du rond-point d’entrée de ville vers Marche. A la mi-novembre, pour une durée de maximum 3 jours. Le rond-point sera totalement fermé à la circulation. Des déviations seront mises en place. Les usagers qui viennent de Liège (N63) et qui se dirigent vers Marche seront invités à emprunter la N929, puis la N4. Les usagers venant du centre de Marche, de Bourdon (N86) et de la N4 qui veulent rejoindre Liège via la N63 seront invités à emprunter la N4, puis la N929. Les usagers qui viennent de la N4 et qui souhaitent se diriger vers Hotton seront invités à circuler via le centre de Marche.

La fin du chantier est prévue pour la mi-novembre 2020, si les conditions météorologiques sont favorables. Ces travaux, financés par la SOFICO, représentent un budget d’environ 1 563 000€ HTVA. Ils sont réalisés en collaboration avec le partenaire technique de la SOFICO : le SPW Mobilité et Infrastructures.