Luxembourg Le nouveau scrutin communal aura lieu ce dimanche à Neufchâteau. Le vote initial, en octobre 2018, avait été invalidé en raison d'une cinquantaine de procurations irrégulières. Dimitri Fourny (cdH), le bourgmestre sortant, inculpé dans ce dossier, y brigue un nouveau mandat, comme l'évoquent ce matin nos confrères de la DH. Mais son comportement à 48h de l'échéance électorale fait grincer des dents dans les rangs de l'opposition.

En effet, comme le rapporte la RTBF, le bourgmestre a invité les citoyens de la commune à un petit verre à l'occasion de l'inauguration du centre de loisirs sur le Lac de Neufchâteau ce vendredi. Cette action pourrait être considérée comme contraire au Règlement des Dépenses Électorales du Gouvernement wallon, qui précise une interdiction de vente ou de distribution de cadeaux ou de gadgets durant les trois mois précédant l'élection. Si l'on considère l'invitation comme un cadeau, on pourrait donc en conclure qu'elle est illégale.

Cependant, personne n'a porté plainte, et Dimitri Fourny ne risque donc pas grand chose, affirme la RTBF, qui relaie les propos d'Yves Evrard (MR), son opposant politique historique: "Ça ne sert à rien du tout, il avait déjà fait cela en octobre dernier, à la veille du 14 octobre. En plus, René Collin, ministre sortant en affaires courantes sera aussi présent. C’est du show, de la provocation systématique mais les citoyens ne sont pas dupes, ils voient que c’est anormal."

Fourny s'est lui défendu en affirmant que l'événement était prévu de longue date.

Après une campagne vécue dans un "climat délétère", le scrutin parviendra peut-être à calmer le jeu... en attendant la décision de la justice dans l'affaire des fausses procurations.