La société Ithak, représentée par le CEO Alain Legros, vient de présenter, en présence de l’architecte Xavier Van Rooyen ainsi que du premier échevin Simon Defat et du président du CPAS, Christophe Vangoethem, les  " Venelles de Neufchâteau", un projet de logements conçus pour favoriser l’inclusion.

 " L’idée a été lancée en 2017 sous le mayorat de Dimitri Fourny", précise le président du CPAS.  " A l’époque, on parlait de quartier intergénérationnel. Ce projet n’a pas été mené à bien sous l’ancienne législature. Notre majorité a décidé de poursuivre et a organisé un concours dans le cadre d’un marché public. C’est la société Ithak qui a remporté le marché."

Le terrain, situé en dessous de la crèche, sur lequel il est prévu de construire sept blocs de logements, comprenant 22 appartements, appartient au CPAS de Neufchâteau.  " Nous allons déposer la demande de permis de bâtir le 6 avril", poursuit Christophe Vangoethem.  " Dès que le permis aura été octroyé, le terrain sera vendu à la société d’Alain Legros."

Le promoteur entend faire de Neufchâteau la référence en matière d’inclusion.  " Nous travaillons pour construire une société plus solidaire ", précise Alain Legros.  " Chaque logement sera adapté et évolutif, c’est-à-dire qu’il pourra s’adapter à l’évolution de la famille avec l’objectif, pour les aînés, de leur permettre de rester le plus longtemps possible à domicile. Chaque génération y trouvera son épanouissement. La configuration permettra de tisser des liens."

Le financement est entièrement pris en charge par la société Ithak.  " Il s’agit d’un investissement privé" poursuit-il. "Les logements ne seront pas vendus sur plan. Nous allons recourir à l’emprunt pour les construire, bloc par bloc. Ensuite, les appartements seront mis en vente. Nous espérons débuter la première phase avant la fin de l’année. Le chantier durera entre 12 et 15 mois."