Un Libramontois de 21 ans vient d’écoper d’une peine de travail devant le tribunal correctionnel de Neufchâteau pour ne pas avoir respecté les mesures Covid-19 en vigueur au tout début du confinement. On lui reproche d’avoir circulé dans la rue pour aller passer la soirée chez quelqu’un et d’avoir bu un verre avec deux amis dans un appartement situé dans l’immeuble qu’il occupait à l’époque.

 Les faits remontent à fin mars et début avril. La première fois, il avait répondu aux policiers venus l’interpeller en pleine rue qu’il se moquait des mesures sanitaires et que cela n’avait aucun sens. La deuxième, il avait estimé qu’étant chez lui, il pouvait faire ce qu’il voulait. Et de poursuivre en insultant copieusement les policiers : « tu peux te le bourrer au cul ton PV, je ne payerai rien ». Une réplique qui lui vaudra d’être également poursuivi pour outrage. 

Le prévenu écope d’une peine de travail de 65 heures. Il doit également reverser 200€ à titre de dédommagement moral à un policier constitué partie civile. « Il y a lieu de rappeler la mission difficile des policiers durant la période de confinement et le fait que, prenant des risques pour eux-mêmes, ils se sont trouvés confrontés à d’innombrables comportements inadéquats », souligne le tribunal dans son jugement prononcé mardi.