Dans le cadre de la journée internationale des droits de la femme, une campagne a été lancée, lundi, à Bomal (Durbuy) pour combattre la précarité menstruelle. Plusieurs associations durbuysiennes - Femmes en Milieu Rural, Égalité des Chances, Bien-Être et Prévention Santé, les P’tits Dons de Pétillons -  se sont groupées pour briser le tabou.

Une collecte de protections hygiéniques, comme des serviettes menstruelles, tampons ou encore  coupes menstruelles, a débuté lundi. Elles seront ensuite redistribuées gratuitement aux femmes en situation de précarité, en étroite collaboration avec l’asbl bruxelloise Bruz’elle qui vient en aide aux femmes sans-abri. 

"La période des menstruations représente, pour toutes les femmes, un surcoût mensuel loin d’être négligeable", souligne Audrey Simon, présidente de l'ASBL les P’tits Dons de Pétillons. "Pour les plus précarisées, le prix des protections hygiéniques en fait de véritables produits de luxe. La précarité menstruelle atteint les femmes sans-abri, les étudiantes, les femmes seules avec ou sans enfants, souvent travailleuses à mi-temps. Cette campagne souhaite éradiquer la précarité menstruelle car elle entraîne une injustice sociale discriminante."

Voici les points de collecte : pharmacie Tilman à Bomal, maison médicale à Barvaux, ASBL Les P´tits Dons de Pétillons, pharmacie Huart à Barvaux, Spar à Bomal ( du 8 mars au 1er avril) et centre de planning familial Ourthe - Amblève à Aywaille.