Vendredi soir, la police est intervenue dans un gîte à Offagne (Paliseul) pour stopper une lockdown party. Elle a été prévenue par le propriétaire qui était venu vérifier, comme le veut la loi, que les occupants de son gîte correspondaient bien aux cinq identités de la bulle familiale données par le locataire lors de la réservation. Quand il a remarqué que ce n’était pas le cas, il a contacté la police.

Une patrouille s’est présentée un peu avant 22h, les occupants ont ouvert sans difficulté. Plusieurs étaient cachés, mais toutes les identités ont finalement été relevées. Ils étaient 14 au total. Il s'agit de Bruxellois âgés de 20 à 30 ans. Du cannabis ainsi que des cartouches d’azote et de l’alcool ont été découverts sur les lieux.

Ils ont reçu une proposition de transaction majorée de 750 euros pour chaque participant et de 4000 euros pour l’organisateur, celui qui avait réservé le gîte. Quatre d’entre eux n’ont pas reçu cette proposition puisqu’ils sont en récidive d’infraction Covid et qu’on ne la propose qu’une seule fois. Ils seront cités devant le tribunal de police, avec un risque de sanction supérieure à la transaction de base.