En mai 2021, la députée arlonaise Anne-Catherine Goffinet interrogeait la ministre de l’Environnement Céline Tellier à propos de la réglementation wallonne relative à la taille des arbres et des haies. Elle demandait que l’interdiction déjà adoptée pour les agriculteurs - ils ne peuvent les tailler du 1er avril au 31 juillet pendant la nidification - soit étendue aux particuliers.

"Tout comme les agriculteurs, les particuliers ont un rôle important à jouer dans les actions de protection de la biodiversité, expliquait-elle. Chaque année, l’élagage et l’abattage d’arbres et la taille des haies en période de nidification provoquent des dégâts importants pour la faune, en particulier les oiseaux des jardins."

La députée vient de réinterroger la ministre Tellier afin de faire le point avec elle sur les éventuelles démarches entamées par son administration pour faire évoluer les comportements et la sensibilisation sur le terrain.

La ministre a répondu qu’une modification décrétale de la Loi sur la conservation de la nature est un prérequis nécessaire. Cette modification décrétale est en cours d’élaboration et devrait être prochainement soumise au Gouvernement. Une fois adoptée, un arrêté d’application précisant les actions prohibées en vue de permettre le déroulement des nidifications, ainsi que le cadre dérogatoire, sera préparé en concertation avec toutes les parties prenantes. En ce qui concerne les règlements portés par les communes et les provinces, il conviendra de les uniformiser à la lumière de l’interdiction générale qui serait définie à l’échelle de la Wallonie.

"Je suis satisfaite d’apprendre qu’il y a eu des avancées dans ce dossier. Je mets toutefois un bémol par rapport à la sensibilisation de la population. Il serait opportun que l’autorité régionale puisse rappeler aux communes les outils à leur disposition pour sensibiliser à cette problématique. À mon sens, il faudrait que la Région wallonne ait un rôle plus proactif en la matière, dans l’attente d’une législation harmonisée sur le territoire", conclut-elle.

N.L.