La chambre des mises en accusation de Liège a, par contre maintenu en détention le garde-chasse

La chambre des mises en accusation de Liège a décidé de lever, sans condition, le mandat d'arrêt d'un directeur de chasse qui avait été arrêté il y a peu dans le dossier de la Peste Porcine Africaine. Pour rappel, depuis plusieurs mois, des sangliers ont été retrouvés porteurs de cette maladie dans le sud de la Belgique. Les autorités soupçonnent des personnes d'avoir illégalement importés des sangliers venant de l'est de l'Europe et porteur de cette maladie. Alors que le directeur de chasse a été libéré, le garde-chasse qui a également été arrêté dans ce dossier a vu son mandat d'arrêt confirmé.