Après avoir été reconnu coupable d'assassinat au terme d'une quatrième et longue journée de procès jeudi, Philippe Lemaire devait connaître la durée de sa peine ce vendredi. Elle est tombée peu après 15h, après plus de deux heures de discussions entre les jurés.

Philippe Lemaire est condamné à la réclusion à perpétuité!

Le président a repris les motivations données par le jury: "Nonobstant l’enfance perturbée et le parcours de vie, il n’y a pas lieu de lui accorder le bénéfice d’une circonstance atténuante.

En cause, la gravité extrême du crime au terme duquel l’auteur a, par un geste volontaire et prémédité ôter la vie; les traumatismes provoqués; le mépris de sa responsabilité; la nécessaire réprobation sociale pour pareil cas, la nécessité de faire comprendre à Philippe Lemaire l’importance des lois, l’addiction à l’alcool, son absence de remise en question, sa grande difficulté de se plier aux règles.

Il n’y aura pas de mise à disposition du tribunal de l’application des peines."

Enfin, il s’est adresse directement à Philippe Lemaire: "Monsieur Lemaire, vous venez d’être condamné à la peine la plus lourde prévue. Elle est à la mesure de l’extrême gravité des faits que vous avez commis. Je vous invite à profiter de la longue incarcération qui se profile devant vous pour méditer sur la nécessité absolue de changer votre comportement. La peine donnée ne vous retire pas les espoirs de réintégrer un jour le monde des hommes libres. Que cette perspective vous guide dans votre processus d’amendement.

Vous disposez d’un délai de 15 jours pour entrer un pourvoi en cassation."

Durant la matinée, l’avocat général et les avocats de la défense ont, chacun à leur tour, plaidé.L’avocat général Me Gourdange avait réclamé la perpétuité "sans circonstance atténuante".

Me Danneels et Me De Coster, les avocats de l’accusé, avaient eux avancé plusieurs circonstances atténuantes, pointant essentiellement l’enfance difficile et jonchée de haine vécue par Philippe Lemaire, entre deux parents divorcés.