La police locale applique la tolérance zéro pour les rassemblements.

L’annonce d’un foyer de coronavirus à Bertrix a fait réagir le bourgmestre  Mathieu Rossignol. "Bertrix est effectivement impactée par le Covid-19 et plusieurs cas se sont déclarés dans notre commune" , souligne-t-il. " Toutes les attentions y ont été apportées et les personnes reçoivent des soins adaptés. Celles-ci, actuellement hospitalisées, ont sans conteste été contaminées avant la prise des mesures sévères de confinement, si l’on prend en compte le nombre de jours d’incubation."

Il souligne que les médecins généralistes de Bertrix sont en ordre de bataille et soutiennent les décisions fédérales et communales au niveau d’une tolérance zéro pour les rassemblements. À sa demande, la police est intervenue, à deux reprises, mercredi, dans des plaines de jeux communales où des habitants s’étaient rassemblés malgré l’interdiction.

"Il me semble important de s’en tenir aux mesures drastiques imposées par le gouvernement fédéral ", poursuit-il. "C’est notre unique chance de pouvoir faire régresser cette épidémie et de voir sortir, à plus ou moins long terme, sans trop de dégâts, notre commune, notre région, notre pays de ce cauchemar. Le confinement, faut-il le préciser, n’est pas un début statique édictant des mesures, mais bien un rôle citoyen de chaque jour dans ces moments où l’on risque de vivre des choses inédites et tragiques."

Le bourgmestre précise, par ailleurs, que les commerces s’adaptent et prennent eux-mêmes des mesures rassurantes telles que la distribution de gants, le marquage de leurs surfaces au sol. Il recommande au personnel des magasins de renforcer encore ces précautions afin que nul ne soit atteint, et notamment de respecter les distances de sécurité interpersonnelles.

Le collège communal a décidé de créer une plateforme de solidarité afin d’aider les personnes qui rencontrent des difficultés pour se rendre dans les pharmacies ou faire leurs courses d’alimentation. Elles pourront s’y inscrire prochainement. L’appel aux bénévoles qui souhaitent les aider sera bientôt lancé.

Nadia Lallemant