Cette 4e semaine d’ouverture des centres de vaccination a connu une belle montée en puissance: plus de 14.430 personnes auront été vaccinées en l’espace de cinq jours au terme de la journée de samedi, soit une augmentation de 127% par rapport à la semaine précédente.

Depuis l’ouverture le 16 mars, 32.546 personnes se seront fait vacciner dans l’un des cinq centres situés en province de Luxembourg. La phase actuelle concerne toujours les patients de plus de 65 ans.

 Qvax est progressivement utilisé par les centres de vaccination de la province dans deux cas de figure : les doses excédentaires de fin de journée et les plages horaires restées vacantes en cours de journée. Ce système s’avère assez simple à utiliser pour les gestionnaires puisqu’il leur suffit de soumettre des heures de rendez-vous au logiciel et le tour est joué.

Le reste se fait automatiquement : contact SMS des inscrits selon l’ordre de priorité préétabli par l’AVIQ, selon le centre de vaccination sélectionné par le candidat, etc. Impossible pour les directions médicales de voir exactement qui sera appelé. En revanche, ils voient en temps réel les quelques rendez-vous qu’ils proposent partir comme des petits pains. Ils peuvent également voir le nombre de candidats potentiels par tranche horaire (matin, après-midi, soirée) chaque jour de la semaine.

Selon l'ASBL Santé Ardenne, le système connait visiblement un beau succès auprès de la population luxembourgeoise puisque par exemple pour le centre de vaccination de Marche-en-Famenne, on dénombrait déjà à ce jour une moyenne de 1000 candidats par plage horaire, et ce quelques jours à peine après le lancement du système.

C’est donc un outil complémentaire qui permettra aux centres de tourner à pleine capacité en permanence, pour autant que les livraisons de vaccins suivent. Bonne nouvelle sur ce point, les livraisons annoncées pour la semaine prochaine devraient permettre de conserver ce rythme.

"Comme chaque semaine, tous les protagonistes de la vaccination en Wallonie se plient en quatre pour composer avec les livraisons de vaccins", précise le porte-parole de l'ASBL .  "De ce nombre de doses dépend absolument tout, dont le plus important : les rendez-vous ouverts au public. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle de nouveaux rendez-vous sont fréquemment proposés. Actuellement, il est  impossible gérer sur le plus long-terme. C'est un vrai casse-tête pour les organisateurs qui sont sur le pont sept jours sur sept pour veiller à ce que chaque dose disponible puisse être injectée dans les plus brefs délais. Mission accomplie jusqu’à aujourd’hui puisqu’aucune dose n’a dû être jetée."

L’ASBL Santé Ardenne signale, par ailleurs, que 120 places restent disponibles au centre de vaccination de Bouillon pour le 14 avril. Si vous habitez Bouillon et si vous êtes concernés par la phase actuelle de vaccination (uniquement  les plus de 65 ans) deux possibilités existent : soit vous avez déjà reçu votre invitation, dans ce cas il vous suffit de vous rendre sur la plateforme de rendez-vous pour voir les créneaux disponibles sur votre commune, soit vous ne l'avez pas reçue et vous pouvez contacter votre médecin traitant qui prendra rendez-vous ou le CPAS qui peut également intervenir (au 061/46 74 33, permanence téléphonique assurée les jours ouvrables de 8h30 à 16h30).