Le parquet du Luxembourg attire l’attention de la population sur l’expansion, ces derniers jours, de "faux accrochages du rétroviseur" sur le territoire de l’arrondissement du Luxembourg, faits constitutifs d’escroquerie au sens pénal du terme.

Le modus opérandi est le suivant : les escrocs abordent les automobilistes, souvent plus âgés, en prétextant avoir subi un léger accrochage de leur part. Ils exhibent un rétroviseur brisé sur leur voiture et une trace de fausse peinture de la même couleur que celle de la victime. Ils tentent ensuite d'obtenir une indemnisation en liquide en simulant un appel téléphonique à l’assurance. Les sommes réclamées peuvent être importantes, plusieurs milliers d’euros.

Le parquet indique qu’il convient de ne pas se laisser abuser et d’appeler immédiatement la Police (via le 101) pour solliciter un appui. Si c’est possible, il est intéressant de relever un maximum d'informations sur le véhicule utilisé (marque, modèle, immatriculation, couleur...) et les occupants (vêtements, cheveux, nombre, signes particuliers...).