La fermeture de l’Horeca continue à susciter un mouvement de protestation en province de Luxembourg. A Bastogne, après la manifestation de dimanche soir place Mc Auliffe, les restaurateurs et cafetiers espèrent que le gouvernement fédéral reviendra sur sa décision.

"Environ 90 % des représentants de l’Horeca bastognard ont participé à cette manifestation", souligne Grégory Fraselle, patron du Giorgi.  " On a voulu marquer notre opposition à cette fermeture car elle est discriminante par rapport à d’autres commerces. Nous ne comprenons pas pourquoi l’Horeca est à nouveau visé alors que des efforts ont été faits pour assurer la sécurité de la clientèle."

Grégory Bertholet, l’un des patrons du Léo, est lui aussi en colère.  " Le secteur a fait de gros investissements", rappelle-t-il.  "La fermeture de l'Horeca pour limiter la propagation du virus ne repose sur aucune preuve scientifique. Une réflexion est actuellement en cours pour contrer cette décision. Un groupement de restaurateurs pourrait se constituer avec l’objectif d’introduire une action en justice."

A l’hôtel-restaurant Saint-Martin, à Courtil (Gouvy), le patron Marc Antoine, estime que c’est à la Fédération Horeca Wallonie qu’il revient de mener des actions pour défendre le secteur.  "L’hôtel nous permet de continuer à travailler mais les rentrées sont, bien sûr moindres. Un tiers des chambres sont réservées pour ce week-end alors qu’à cette époque de l’année on affiche complet. Des réservations ont été annulées parce que les gens ont peur ou sont tombés malades. Certains préfèrent se rendre au Grand-Duché où l’Horeca reste ouvert."

Plusieurs restaurateurs de la province de Luxembourg se sont inscrits sur le site internet www.foodmove.be afin de faire savoir à leur clientèle qu’ils proposent des plats à emporter. C’est le cas notamment de la Fleur de Thym à Houffalize. Pour des raisons d’organisation, ce service est proposé uniquement le week-end. " Les clients peuvent commander par téléphone les vendredi, samedi et dimanche", précise la patronne Olivia Sauvage.