La majorité des communes de la province de Luxembourg se sont mobilisées, avec l’aide d’Idélux Projets publics, pour répondre ensemble à l’appel à projets supra-communaux lancé par le ministre des pouvoirs locaux, Christophe Collignon. 35 communes, représentant 183 504 habitants, ont marqué leur accord de principe pour adhérer à la démarche.

Cet appel à projets intitulé  "Soutien aux projets supra-communaux" s’inscrit dans le cadre de la Déclaration de Politique Régionale (DPR) qui prévoit que  " pour mieux assurer l’efficacité des services publics, le gouvernement incite les villes et les communes à développer des politiques supra-communales au niveau de chaque bassin de vie". Il porte sur une période de deux ans et s’appuie sur une enveloppe d’1,5 million d'euros.

Pour être éligibles, les porteurs de projets doivent remplir plusieurs conditions : offrir une couverture territoriale de plus de 50 000 habitants, se composer d’au moins cinq communes partenaires, s’engager à remplir des objectifs régionaux qui visent exclusivement à animer et coordonner un territoire.

La province de Luxembourg est la plus étendue et la moins peuplée de Belgique. Elle compte une majorité de communes à faible densité de population, un réseau de villes petites et moyennes, et un hinterland éclaté. Cette réalité exige une collaboration entre communes pour grouper un volume de population qui permette d’engager des démarches de développement et la mise en œuvre de services et d’infrastructures qui dépassent le cadre communal.

Sous l’impulsion de communes déjà convaincues par la démarche, Idélux Projets publics a contacté tous les bourgmestres de la province de Luxembourg pour fédérer les énergies. Les quatre communes luxembourgeoises du Pays de Famenne et les cinq communes de l’Arrondissement d’Arlon ont choisi de s’engager dans le dépôt de candidatures spécifiques, mais la porte reste ouverte à une collaboration avec les 35 autres communes si elles ne devaient pas être sélectionnées individuellement.

Concrètement, l’ambition est de créer, à l’échelle du bassin de vie qu’est la province de Luxembourg, une véritable pépinière de projets supra-communaux permettant des collaborations à géométrie variable entre les différentes communes. Ce travail sera réalisé en collaboration avec les structures supra-communales déjà existantes sur le territoire de la province. Il pourra s’appuyer sur l’expertise et les ressources du Groupe Idélux. Le subside proposé par la Wallonie s’élève à un montant de 90 000 euros par an sur deux années. Les dossiers seront sélectionnés pour le 15 avril.