Luxembourg Georges Cottin, conseiller général, évoque les perspectives d’avenir du site de Bastogne.

Le 20 août dernier, Qualibeef (ex-Veviba) et AMB (Abattoir et Marché de Bastogne) ont été déclarés en faillite. Le tribunal de l’entreprise de Liège, division Neufchâteau, a, en effet, décidé de mettre un terme à la procédure de réorganisation judiciaire, à la demande des juges, au vu des pertes et des dettes à rembourser. 54 personnes ont été licenciées. Quelles sont, à présent, les perspectives pour le personnel et l’infrastructure, propriété de l’intercommunale IDELUX. Rencontre avec Georges Cottin, conseiller général d’IDELUX.

Quelles sont les conséquences de cette faillite pour l’intercommunale ?

"Tout le site a été donné en usufruit à AMB, la filiale de Qualibeef. Un leasing immobilier a, par ailleurs, été conclu, pour une partie, avec IDELUX Finances. Le 20 août dernier, date de la faillite, ces deux conventions ont pris fin. L’infrastructure est revenue dans le patrimoine d’IDELUX Finances."

Le site a été assaini ?

"Le congélateur industriel contenant 650 tonnes de viande, sous scellés depuis mars 2018, a enfin été libéré. Il est, à présent, vide. Tout a été nettoyé. L’outil est désormais opérationnel."

Quel est l’objectif de l’intercommunale ?

"Relancer l’outil dans les meilleurs délais et ce, surtout dans le but de conserver le personnel qualifié et très spécialisé. Il est important que les travailleurs qui connaissent bien le site soient réengagés rapidement. Un cahier des charges a été élaboré et un appel d’offres a été lancé. Les candidats repreneurs peuvent rentrer une offre jusqu’au 15 septembre."

Des candidats repreneurs se sont manifestés ?

"Nous avons eu un contact avec un candidat repreneur. Nous attendons l’offre chiffrée. Après le 15 septembre, le cas échéant, les différentes offres seront examinées par le curateur, le conseil d’administration du secteur viande et par le conseil d’administration d’IDELUX. La décision sera prise dans les meilleurs délais."

Quid de la commune de Bastogne ?

"La commune de Bastogne tout comme la Province de Luxembourg, membres du comité du secteur viande, seront évidemment associées à la prise de décision. La qualité de l’offre devra aller de pair avec le développement socio-économique."

N.L.