Luxembourg

60 heures de peine de travail sont demandées par le Ministère Public.

Paul est chauffeur routier professionnel depuis plusieurs années. Alors qu’il est en route pour aller livrer la marchandise chargée quelques heures plus tôt, il reçoit un appel de la maison de repos où séjourne sa maman. « Elle vient de chuter des escaliers. On l’a transportée en ambulance à l’hôpital d’Arlon », lui signifie-t-on. Paul s’inquiète, logiquement, de l’état de santé de sa mère, âgée de plus de 80 ans. Il retourne donc au dépôt déposer son camion et prend sa voiture pour se rendre à l’hôpital. Il a le pied lourd. « C’est sur la N4, à hauteur d’Attert, qu’il va battre le record de vitesse. Du jamais vu par ici », lance d’entrée le juge Pavanello. En effet, le radar affiche…208 Km/h. La vitesse est corrigée et ensuite ramenée à 195 Km/H.

 « Il était 16h23. Il roulait beaucoup trop vite et mettait les autres usagers de la route en danger », rappelle le parquet. Paul a déjà des antécédents judiciaires en matière de roulage. Il a déjà été condamné à plusieurs reprises pour des faits de roulage divers : vitesse, défaut d’assurance, alcoolémie, etc...Paul n’était pas présent ce mercredi matin au tribunal, il travaillait. Il fait appel du jugement. Son avocat le représentait donc pour tenter de diminuer la peine que le parquet lui avait infligé en juin dernier : à la peine de 30 heures de travail initial, le parquet avait décidé de doubler la sanction, vu la récidive. 

Donc 60 heures de travail, la perte du permis de conduire et une amende de roulage dont le montant n’a pas été précisé La défense conteste la sanction doublée, comme le souligne Me. Bariau. « Mon client est chauffeur routier international. Comment voulez-vous qu’il fasse pour se libérer en semaine et purger sa peine ? C’est un élément important dans la société de transport qui l’emploie. Son patron compte sur lui. C’est pourquoi je vous demande de laisser la peine à 30 heures. Pas 60.» Me Vandamme, représentant le Ministère Public, a rappelé que la région n’avait jamais connu autant de morts sur les routes ces dernières années. Et qu’un tel comportement doit absolument être puni. Le jugement sera rendu le 16 octobre.