Le château de Mirwart est en pleine rénovation. Entretien avec le propriétaire.

Après avoir été longtemps laissé à l’abandon, le château de Mirwart va renaître de ses cendres. Mais pas tout de suite. On savait que le bien avait été racheté en 2016 et que le nouveau propriétaire voulait redonner une nouvelle vie au site. Deux ans plus tard, les ouvriers sont toujours à pied d’œuvre. "Si tout va bien, ils devraient avoir terminé le gros œuvre en avril prochain. On entrera ensuite dans la deuxième phase", relate le nouveau propriétaire des lieux.

Le château et ses alentours vont donc être mis au goût du jour. Les nouveautés seront nombreuses. "Il y aura différents types de résidences. On pourra venir loger. Des séjours courts ou plus longs seront ainsi proposés aux clients. Des salles existent déjà. Et une nouvelle salle polyvalente (de conférence/réunion) sera aussi aménagée. Idéal pour les réunions d’entreprise ou autres mariages", ajoute-t-il.

Un lieu de bien-être , de repos. Chaque personne qui y passera un séjour devrait être conquise par la quiétude de l’endroit. Pour leur confort, rien n’a été oublié. "Dans une partie des caves, nous allons créer un espace détente (wellness). Saunas, salles de massage, piscine et salle de gym s’ajouteront à l’offre." Et bien entendu, un service restauration est prévu. On imagine déjà le cocktail pris sur la terrasse, un soir d’été. "Il y aura une brasserie. On ne peut en dire plus pour le moment. Un bar à vin aussi. Ce doit être un lieu de détente pour tout le monde. L’idée est de passer plus qu’un agréable moment dans cet endroit", dit-il.

Attention, le propriétaire ne souhaite pas changer l’image du château et de son environnement. Ce serait d’ailleurs une erreur, selon lui. S’il y a effectivement une touche de modernité durant cette rénovation, l’esprit et le charme naturel du château doivent rester. "Et c’est très important pour nous de ne pas dénaturer le site et son histoire. On est reparti sur les bases de ce qui existait, en ajoutant parfois la nouvelle technologie. Comme par exemple la géothermie qui devrait nous rendre moins dépendants des énergies fossiles", conclut-il.

Les premières esquisses que nous nous sommes procurées ne laissent en effet planer aucun doute : une fois les travaux terminés, le château sera bel et bien magnifique. Comme autrefois. Comme le veut son propriétaire.