La Croix-Rouge vient d’annoncer, dans un communiqué, qu’après 15 jours de lockdown les mesures restrictives ont été levées ce lundi au centre pour candidats réfugiés de Sainte-Ode.


La décision a été prise en étroite concertation avec tous les acteurs en présence : Fedasil, la commune de Sainte-Ode et le Croix-Rouge. Les résidents se déplacent à nouveau librement dans l’enceinte du centre et à l’extérieur, dans le strict respect des normes sanitaires toujours en vigueur, comme pour l’ensemble des citoyens.


Le centre de Sainte-Ode avait été placé en quarantaine depuis un premier test effectué mi-octobre. Au total 11 résidents sur 280 ont été testés positifs. 32 personnes ont été placées en isolement pour prévenir toute propagation.

Actuellement, seule une famille de 5 personnes reste provisoirement isolée car la mère de famille a été testée positive, mais il est d’ores et déjà établi qu’elle n’est plus contagieuse en fonction de la charge virale détectée dans le test.

Dans ce centre, où les résidents cuisinent eux-mêmes, des colis d’alimentation ont été livrés pour pallier à l’impossibilité de faire des courses à l’extérieur. L’arrêt de bus devant le centre était d’ailleurs momentanément supprimé et des vigiles présents à la sortie pour rappeler le message de confinement.


Pour la Croix-Rouge, il est essentiel à présent  de retrouver une forme de normalité dans la vie quotidienne et de permettre le redémarrage des activités possibles, en fonction de la situation sanitaire du pays. Cela dans le strict respect des mesures et gestes barrière toujours en vigueur. Le personnel du centre met d’ailleurs un point d’honneur à rassurer et informer correctement l’ensemble des résidents quant au respect de ceux-ci.


"Le confinement total dans l’enceinte d’un centre est toujours une situation difficile à vivre", précise Olga Dounskaia, directrice du centre de Sainte-Ode.  " La tension peut monter parfois. Il était même interdit de faire un jogging par exemple. Or, à Sainte-Ode  les résidents ont l’habitude d’être très autonomes, de faire leurs courses, leurs repas..."


La Croix-Rouge reste vigilante et applique de nombreuses mesures préventives et de précaution pour assurer la sécurité et la santé de tous, résidents, collaborateurs et riverains.