La pandémie de coronavirus continue à impacter les établissements scolaires de la province de Luxembourg. A la suite de la découverte de cas de Covid-19, plusieurs écoles ont fermé leurs portes, avant le congé deToussaint.

Le collège Saint-Benoît, à Habay-la-Neuve, a fermé lundi. La réouverture est prévue le jeudi 22 octobre. Les 1150 élèves restent en contact avec l’équipe éducative. Les professeurs leur donnent cours à distance via des vidéo-conférences ainsi que par le biais de la plateforme numérique Happi, mise en place par la Fédération Wallonie Bruxelles. Des cours sont aussi suivis à distance et, ce jusqu’ à la Toussaint, à la Haute Ecole Robert Schuman de Virton où une dizaine de cas ont été recensés.

A l’école communale de Resteigne (Tellin), où une enseignante stagiaire avait été testée positive au Covid-19, trois classes maternelles ont fermé jusqu’au 15 octobre inclus. La quarantaine a été levée jeudi soir. Les enfants ont pu rentrer en classe vendredi matin. A l’Institut Saint-Joseph à Carlsbourg, la fermeture de la section secondaire a été décidée mardi jusqu'au mardi 20 octobre inclus.

Le député provincial, Stéphane De Mul, en charge de la santé, rappelle que 340 écoles sont de son ressort dans la province de Luxembourg et qu’actuellement le pourcentage d’établissements scolaires fermés est faible.

 " Tous les chiffres de la pandémie sont à la hausse et il est difficile de prévoir l’impact du Covid-19 sur les écoles pendant l’hiver", tempère-t-il.  " Il me semble important que les équipes éducatives mettent en place, dès à présent, les outils numériques pour que les cours puissent se donner à distance via vidéo-conférence ou plateforme web. Il faut, en effet, assurer la continuité de l’enseignement."

En ce qui concerne le congé de Toussaint prolongé jusqu’au 11 novembre inclus, le député qualifie la mesure de bon sens car elle aura comme conséquence l’arrêt des contacts physiques. Une décision prise pour ralentir, voire stopper, la propagation du virus.