Ce mardi après-midi, à Habay, la cellule de crise communale s’est réunie afin d’analyser les nouvelles mesures prises, lundi, par le Conseil national de sécurité. Décision a été prise de prendre trois arrêtés de police, sous réserve de l’aval du gouverneur.

"Le premier arrêté concerne l’obligation de porter le masque", souligne Olivier Barthelemy, bourgmestre FF. "Les citoyens devront se couvrir la bouche et le nez dans les aires de stationnement des grandes surfaces, des stations-services et du truck center."

Le second arrêté porte sur l’interdiction de tout événement qu’il soit sportif, culturel ou associatif et ce jusqu’au 30 septembre. Ainsi, les kermesses d’Habay, de Marbehan, d’Anlier et de Rulles sont annulées. " Nous voulions éviter d’autoriser certaines manifestations alors que d’autres sont interdites sur base de l’interprétation des mesures du Conseil national de sécurité", précise le bourgmestre FF. "Tous les organisateurs sont ainsi sur un pied d’égalité quelle que soit l’ampleur de l’événement."

Enfin, la cellule de crise communale souhaite interdire l’accès, tous les jours à partir de 20 h 30, aux neuf aires de jeux implantées sur le territoire communal. Si ces mesures sont avalisées par le gouverneur, elles entreront en vigueur le 1er août.

A Bertrix, le collège communal, dans un premier temps favorable à l’organisation de la kermesse, ne s’est pas encore positionné à la suite de l’annonce de nouvelles mesures plus restrictives, à savoir limiter à 200 le nombre de personnes présentes à un événement à l’extérieur.