Mercredi, le tribunal correctionnel de Marche a condamné l’ancienne secrétaire comptable du centre culturel de Durbuy à un an de prison et 400€ d’amende avec sursis pour détournement. La prévenue avait détourné près de 160.000€ au préjudice de l’ASBL, plongeant celle-ci dans une véritable tourmente financière. Ce n’est que grâce à l’intervention de la commune et d’un fond de solidarité des associations locales que le centre culturel avait pu échapper au naufrage. 

L’ancienne secrétaire effectuait des virements sur les comptes de son mari en modifiant les coordonnées de virement pour ne pas éveiller les soupçons. Elle prélevait également de l’argent liquide dans la caisse sous couvert de faux transferts à destination de la banque. Des malversations étalées sur une dizaine d’années. La principale intéressée affirme qu’elle voulait renflouer les comptes de l’entreprise de son époux sans qu’il s’en aperçoive. « La prévenue n’est pas crédible lorsqu’elle prétend qu’elle avait l’intention de restituer les sommes litigieuses. La longueur de la période infractionnelle et l’ampleur des montants prouvent le contraire », peut-on lire dans le jugement prononcé mercredi. À la condamnation pénale s’ajoute l’obligation pour la prévenue de rembourser le centre culturel à hauteur de 159.400€.