À présent, quatre maisons de repos de la province de Luxembourg sont impactées.

Après la Sainte Famille, une maison de repos privée à Rouvroy, le home l’Amitié, géré par le CPAS, à Virton et la Bouvière à Vielsalm, c’est la maison de repos et de soins Saint-Antoine à Virton qui est impactée par le coronavirus.

"À la MR-MRS la Bouvière, les trois résidents testés positifs n’ont pas été hospitalisés. Ils ont été placés en isolement", rappelle Olivier Binet, directeur général adjoint en charge du pôle extrahospitalier à Vivalia. "À Saint-Antoine, l’état de santé du résident testé positif au Covid-19 a nécessité une hospitalisation."

Au home salmien, un membre du personnel, testé lui aussi positif, avait été écarté. Une mesure identique a été prise dans l’aile de gériatrie du Centre Hospitalier de l’Ardenne à Libramont où un cas avéré de coronavirus a été décelé. Toutes les personnes âgées qui avaient été en contact avec ce soignant infecté ont été testées. Elles ont été installées dans une autre aile, en isolement total temporaire.

"Les membres du personnel qui présentent des symptômes grippaux sont systématiquement testés", précise Olivier Binet. "S’ils sont positifs au Covid-19, ils doivent s’adresser à la médecine du travail et restent confinés chez eux pendant 14 jours. Actuellement, le taux d’absentéisme avoisine les 5 %. Il n’est pas plus élevé qu’au printemps dernier."

Le directeur général adjoint précise qu’en province de Luxembourg, la situation n’a pas évolué comme étant problématique. Le dispositif mis en place en partenariat avec les cercles de médecine générale, à l’entrée des urgences, à Bastogne, Marche-en-Famenne, Libramont et Arlon, n’a pas encore été activé.

Olivier Binet rappelle, par ailleurs, que les habitants de la province de Luxembourg ne doivent en aucune circonstance se présenter de leur propre initiative dans ces postes médicaux avancés.

Seuls les médecins généralistes peuvent les y envoyer. "C’est primordial dans la lutte contre la propagation de l’épidémie et son éventuel développement dans la province", conclut-il.

Nadia Lallemant