Une belle passe d’armes entre Romain Gaudron et Vincent Magnus.

Ce mercredi soir, il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir une première discussion, relativement tendue, entre le bourgmestre Vincent Magnus et Romain Gaudron, du groupe Ecolo +. Surtout lorsque ce dernier a voulu montrer une photo de deux jeunes personnes, SDF en ce moment, qui ont été chassées (selon ses dires) d’Arlon en raison du nouveau règlement de police interdisant la mendicité dans la ville.

"On les a rencontrés à Messancy où ils font la manche. A Arlon, ils risquent une forte amende en mendiant. Voilà le résultat de la politique "mendicité" lancée par la ville…", explique en substance Romain Gaudron.

Le chef d’Ecolo + ajoute que la majorité devra aussi être bien attentive dans les prochaines semaines lorsqu’il s’agira de réaliser le budget, et notamment celui du CPAS. A cet instant, on sent le bourgmestre irrité. Il coupe court à la conversation et on passe au point suivant. Il est consacré au site de la sablière (ZAD), à Schoppach. Ici aussi, beaucoup de discussions tendues.

Le bourgmestre ne comprend pas pourquoi les Verts retournent aujourd’hui leur veste, alors que ces dernières années, ils ont voté favorablement en acceptant la vente du site à Idelux. "Oui, mais pas pour en faire un projet de zone économique artisanale", précise Romain Gaudron.

A noter qu’Ecolo + a fait savoir qu’il présentera prochainement des alternatives à la sablière. "On a des pistes. On finalise les détails", poursuit-il.

Le point positif de la soirée est sans doute l’accord majorité/opposition concernant l’éventuel nouveau centre commercial à l’Avenue de Longwy (non loin de la Spetz). "On se réjouit. Nous voyons que la majorité va dans notre sens. On estime tous deux qu’un tel projet n’a pas lieu d’être, vu qu’il y a déjà une offre commerciale suffisante à Arlon. La commune s’opposera donc à une éventuelle demande de permis de la part du promoteur", conclut le chef de file d’Ecolo +.

L.T.