L’extension du PAE dans la zone de l’Halma a été présentée ce mardi soir lors du conseil communal par David Braibant, le représentant d’Idelux Projets Publics. "Il y aura 2 lots pour ces travaux : les voiries et les équipements pour le lot 1, les plantations diverses pour le lot 2. L’ensemble des travaux est estimé à 2,6 millions d’euros. A cela s’ajoutent des surcoûts notamment liés à ORES, à l’installation de rocheux et de pierres compactes ou encore de diverses plantations", dit-il.

La biodiversité n’est pas oubliée, car plus de 120 arbres seront plantés, 600m de haies ou encore 13 000 plants forestiers autour d’un piétonnier qui sera créé. Une voirie d’environ 900m de long, avec un éclairage public, un parcours promenade et un bassin d’orage d’une capacité de 3 000m3 seront aussi aménagés. La zone concernée sera nivelée avec une légère pente.

"Le timing ? Le permis unique a été déposé le 25 novembre 2020. Nous espérons obtenir les autorisations pour débuter les travaux en septembre 2021. La fin des travaux est prévue fin 2022." Dans ce dossier, majorité et opposition se félicitent du travail mené par Idelux. "C’est un beau projet qui s’inscrit dans les parcs du futur. Les parcs 4.0, durables, comme on dit", commente le bourgmestre, Benoît Closson.