Luxembourg Jacques Leboutte, hôtelier et président du SI de Durbuy, invoque la météo maussade

Les mauvaises conditions météo du printemps ont impacté les activités de plein air ainsi que l’ensemble du secteur horeca durbuysien. "Le printemps a été plus calme que les années précédentes", indique Rodolphe Brohée, directeur de Durbuy Tourisme. "Il y avait beaucoup moins de monde à Durbuy. Les touristes d’un jour, surtout, étaient moins nombreux. Nos 400 km de balades pédestres et cyclistes, habituellement très fréquentées à cette époque de l’année, ont été boudées par les amateurs de tourisme nature. Par conséquent, les restaurateurs, les cafetiers ainsi que les autres commerçants ont moins bien travaillé."

Jacques Leboutte , patron de l’hôtel-restaurant La Calèche et président du syndicat d’initiative de Durbuy, confirme. "Le mois de mai a été marqué par une baisse de la fréquentation de mon établissement d’environ 20 %", précise-t-il. "Je ne dispose pas encore des chiffres du mois de juin. La semaine prochaine, la canicule est annoncée, ce qui n’est pas forcément plus favorable pour le secteur horeca de la vieille ville car quand il fait très chaud, les gens préfèrent se balader au bord de l’eau."

Le Parc des Topiaires, situé au centre-ville, a lui aussi été impacté par la pluie et le froid. "En avril, mai et juin, le nombre de visiteurs a diminué de 10 à 20 %", souligne l’employé à l’accueil. "En effet, chez nous, l’entièreté de la visite se déroule à l’extérieur. On espère que l’été va vraiment commencer ce week-end et que les touristes seront présents en nombre"

N.L.