Les candidats à l’ouverture d’un nouveau commerce qui souhaitent s’installer dans le centre-ville de Marche-en-Famenne pourront bientôt bénéficier d’une aide allant jusqu’à 6.000€. La commune est l’une des 35 communes retenues par la Région wallonne dans le cadre du projet Créashop-plus. « C’est une prime à l’installation de nouveaux commerces dans les cellules vides au sein d’un périmètre défini comme prioritaire pour la relance de l’attractivité commerciale », souligne Aurélie Marichal, chef de projet à l’Union des Classes Moyennes. Le périmètre en question reprend le piétonnier, ainsi que les rues du Commerce, Porte-Haute, Porte-Basse, des Armoiries, des Tanneurs et Dupont. Une quinzaine de surfaces commerciales y sont actuellement à vendre ou à louer sur les 231 que compte le centre-ville. « L’objectif est de redensifier la zone » explique Anne-Sophie Dothée, de l’Agence Développement Local. 

« La redensification va renforcer l’attractivité du centre-ville, que ce soit pour s’y promener ou faire ses courses. » Plafonnée à 6.000€, la prime est destinée à financier jusqu’à 60% des frais liés à l’ouverture d’un nouveau commerce. Un jury composé de représentants de la commune, de l’ADL et de l’UCM sera chargé d’évaluer la qualité des projets déposés, mais aussi leur qualité financière. Les candidats doivent déposer un business plan solide, accompagné par un organisme professionnel. Quant aux projets, ils doivent se démarquer par leur originalité et/ou leur plus-value pour prétendre à la prime. Le jury se réunira d’ici la fin de l’année en vue d’octroyer les premières primes début 2021. Celles-ci seront cumulables aux primes déjà accordées par la commune de Marche, comme la prime de 3.000€ à la modernisation et la rénovation de cellules vides, à condition qu’elles ne fassent pas double-emploi. Infos sur www.creashop.be ou www.marche.be.