Luxembourg La province de Luxembourg reste la destination la plus prisée en matière d’hébergement (71 %), suivie par Namur (65 %).

Les vacances d’hiver se referment sur un très bon bilan en province de Luxembourg. Sur base provinciale, elle reste la destination la plus prisée en matière d’hébergement avec un taux d’occupation de 71,2 %, suivie par Namur (65 %).

À La Roche-en-Ardenne, la fréquentation des attractions et des hébergements touristiques a augmenté de 20 % par rapport à l’an dernier. "La météo pluvieuse a boosté les activités intérieures", indique Bénédicte Wathy, coordinatrice de la Maison du tourisme Cœur de l’Ardenne au fil de l’Ourthe et de l’Aisne. "Le château et la patinoire ont connu un beau succès. Les cartes de promenades se sont, malgré la pluie, très bien vendues."

Beau succès de foule également à Durbuy. "La fréquentation a augmenté, dans l’ensemble, de 10 à 15 %", précise Rodolphe Brohee, le directeur de Durbuy Tourisme. "Les nouvelles illuminations de la vieille ville de même que le développement du marché de Noël dans l’espace de l’Anticlinal expliquent, sans doute, ce succès. Tout comme la promotion faite en Flandre et dans les pays limitrophes. La patinoire a été ouverte jusqu’au 6 janvier, cette fois, sans ennuis techniques. En plus des Hollandais et des Flamands, nous avons accueilli de nombreux visiteurs du nord de la France, du Luxembourg et d’Allemagne."

À Vielsalm, le bilan des 15 jours de vacances d’hiver est globalement très positif avec, entre autres, un taux d’occupation de 100 % au Center Parcs Les Ardennes.

À Bastogne , Mathieu Billa, le directeur du Bastogne War Museum note un statu quo par rapport à 2017. Les visiteurs étrangers représentaient 60 % de la clientèle. Des Hollandais, Américains, Français, Allemands, Italiens, Espagnols, Suisses […] sont passés par le BWM. Au cours de l’année 2018, plus de 127 000 visiteurs y ont été accueillis.

Au château de Bouillon, la fréquentation annuelle a baissé de 1 % - 130 579 entrées en 2017 et 129 515 en 2018 - et de 12 % pour les vacances d’hiver - 4 405 visiteurs en 2017-2018 et 3 900 en 2018-2019. La diminution a surtout été constatée en janvier.