Les chiffres hebdomadaires de la vaccination en province de Luxembourg sont en augmentation constante, signe que le rythme accélère bel et bien. Pour la 7ème semaine d’ouverture, les centres auront vacciné un peu plus de 21.600 personnes. Depuis leur ouverture le 16 mars, 90.732 personnes se seront fait vacciner dans l’un des cinq centres.

La semaine qui vient, plus de 27.000 doses devraient être injectées. Les centres ne s’arrêtent pas le 1er mai et Marche-en-Famenne fera sa première ouverture en soirée ce lundi 3 mai où pas moins de 1725 premières doses sont prévues sur la journée. Un nombre journalier record que ce centre espère d’ailleurs dépasser prochainement grâce à l’autorisation de passer de 5 à 8 lignes pour début mai.

Si les centres de vaccination se remplissent bien dans la majorité des plages horaires, il peut rester des circonstances où certaines restent libres.  " Pour ces rendez-vous libres, comme pour les doses surnuméraires, nous faisons appel au système Qvax" explique le Dr Delrée. "S’inscrire sur Qvax est donc le bon plan, une solution win-win pour les citoyens et pour les centres de vaccination. A fortiori depuis ce mardi où le système Qvax inclut aussi les plus de 41 ans pour les plages d’Astra Zeneca."

Sur ce vaccin en particulier, le directeur médical général des centres de la province constate : " Malgré la mauvaise publicité dont il a été victime, nous sommes sollicités par beaucoup de personnes qui ne sont pas dupes, qui savent que l’Astra Zeneca est un très bon vaccin. Ils ont compris que les risques qui lui sont attribués sont infiniment plus petits que le bénéfice qu’il apporte."

Le médecin constate que pas mal de citoyens reportent encore leur vaccination.  " Nous comprenons que cela puisse parfois demander une certaine organisation pour se rendre au centre. Nous encourageons toutefois les personnes qui ont reçu leur invitation à prendre leur rendez-vous pour venir se faire vacciner sans tarder. Le virus circule encore assez bien et les mesures barrières s’érodent. Sachant qu’une personne vaccinée peut encore, dans une moindre mesure, transmettre le virus , le danger pour une personne non vaccinée de tomber malade, voire très malade, est encore très présent."

Selon le docteur Delrée, il reste encore trop de citoyens de plus de 75 ans qui ne sont pas vaccinés. Il en appelle donc à la solidarité :  "Si vous connaissez une personne âgée qui souhaite être vaccinée, mais n’a pas su l’être, alors aidez-là à prendre rendez-vous. Le mieux est de l’inscrire au moyen des codes qu’elle a reçus. Si elle a plus de 75 ans une ligne directe et prioritaire leur est réservée : REVAX : 0800/45 019."

Les vacances approchent et de nombreux soignants depuis longtemps sur le front du Covid vont prendre un repos bien mérité, mais les centres de vaccination ne ralentiront pas.  " Nous avons besoin d’infirmiers et d’infirmières dès aujourd’hui", annonce le médecin.  " Que vous soyez pensionnés ou employés. Que vous optiez pour un statut d’indépendant, d’intérimaire ou de bénévole, si vous avez un diplôme, venez nous aider. Les besoins les plus importants se situent dans les centres d’Arlon et Virton." Pour se porter volontaire, une adresse : www.vaccilux.be