La bourgmestre Michèle Mons delle Roche et le premier échevin Simon Defat viennent de présenter, en visioconférence, quelques dossiers à l’ordre du jour du conseil communal de Neufchâteau programmé sur Youtube le mardi 24 novembre à 20 h.

Ils ont expliqué pourquoi ils avaient décidé de renouveler l’adhésion à l’ASBL  " Contrat de Rivière Semois-Chiers" et à son programme d’actions.

" Notre majorité a vu une plus-value dans cette adhésion car elle va permettre d’assainir l’eau du lac et d’y autoriser, sans doute dès l’an prochain, la baignade", a expliqué la bourgmestre. "En effet, depuis deux ans, la Base de Loisirs de la Vallée du lac dispose d’une superbe plage mais la baignade n’est pas autorisée en raison de la piètre qualité de l’eau."

Michèle Mons delle Roche a déploré que l’ancienne majorité ait quitté le contrat de rivière il y a huit ans. Elle a précisé que des mesures de protection ont néanmoins déjà été prises par les agriculteurs. Ils ont clôturé leurs prairies afin d’éviter que les déjections des animaux ne polluent la rivière.

"On va reprendre le travail avec l’espoir que d’ici le mois de mars, le ministre qui avait interdit la baignade  reviendra sur sa décision", a-t-elle souligné. "Le retour à l’ASBL Contrat de Rivière coûtera à la commune le montant de la cotisation annuelle, soit pas plus de 2 500 euros par an."

Le collège projette par ailleurs de louer des modules pour l’école communale de Grandvoir durant sa rénovation.  " Nous allons enfin pouvoir rénover cette école l’an prochain", s'est réjoui le premier échevin. " Les subsides viennent d'être octroyés."