Des  coups ont été portés et des menaces écrites envoyées

Dans la nuit de vendredi à samedi, la police est intervenue à Aubange. Un individu a été privé de liberté, peu après minuit, pour violence conjugale.

Il a envoyé des menaces écrites par GSM et porté des coups. Il sera entendu ce samedi.