Scène surréaliste, dans la nuit de vendredi à samedi, à proximité de la salle « Le Cosmos », à Gouvy. On y a surtout frôlé le drame. Un grand feu y était organisé. Sous le chapiteau, un jeune homme né en 2003 sous l'influence de l'alcool a commencé par s’illustrer en cassant des verres. Logiquement, pour éviter que la situation ne dérape et que des bagarres en découlent, l’individu a été invité par les organisateurs à quitter l'événement. Ce qui ne lui a vraiment pas plu.
Frustré et énervé, ce jeune est rentré chez lui, où il vit avec sa sœur et son frère. Il avait toutefois prévenu qu'il reviendrait. Ce qu'il a fait. « Il est revenu sur place avec un engin de débardage de plus de 5 tonnes qu'il a récupéré à son domicile avec lequel il a foncé sur le chapiteau, qu'il a ensuite traîné sur 17 mètres, détruisant entièrement le chapiteau et son contenu », précise le parquet de Luxembourg averti des faits. Après avoir tout arraché sur son passage, l’intéressé s’est retrouvé dans un talus avec l'énorme engin. Son père est alors intervenu pour le ligoter à l'aide de colsons, en attendant l'arrivée des forces de l'ordre.
Il a été interpellé et mis à disposition du parquet de Luxembourg qui a mis le dossier à l’instruction. Le jeune homme, qui n’était pas encore connu des services de police, a été inculpé de tentative de meurtre, entrave méchante à la circulation routière et dégradation volontaire avec violence et menaces.

Cette scène n’a heureusement pas fait de blessé, notamment grâce à l’intervention de la sœur du jeune homme qui s'était rendu compte de la situation. Elle a prévenu les organisateurs qui ont eu le temps d'évacuer le chapiteau de ses occupants avant l'arrivée de son frère.