Décidemment, rien n’épargne la piscine de Virton. Après des années d’attente et une construction ralentie, quelques soucis techniques au moment du démarrage, voilà que le covid-19 vient à nouveau ralentir l’activité de la piscine. Et au plus mauvais moment… 

« Les chiffres de fréquentation augmentaient, juste avant le confinement. C’est dommage. Mais nous n’avion pas le choix. Avec les mesures sanitaires à respecter, il fallait fermer en avril. Nous en avons donc profité pour réaliser quelques travaux d’entretien. Comme par exemple, vider les bassins. On voulait le faire en septembre, mais le virus a précipité les choses », relate Vincent Wauthoz, l’échevin. 

Financièrement, on peut aussi craindre le pire au niveau des retombées, même si tout le monde sait que la piscine est une exploitation déficitaire. « Tant qu’elle est fermée, on ne paye pas plus cher les charges. On espère quand même ouvrir à la rentrée, avec des horaires adaptés pour les écoles », conclut-il. En espérant que celles-ci ne soient pas à nouveau contraintes à modifier leur plan à cause du virus.