La reprise de l’activité opératoire non-urgente débute ce mardi sur les différents sites hospitaliers de Vivalia. Un redémarrage progressif s’effectue site par site. Ainsi, 4 salles de l’hôpital d’Arlon sont les premières à refonctionner avec un programme opératoire modéré. Suivront dans l’ordre les hôpitaux de Marche, Libramont et Bastogne.

Les patients concernés sont contactés directement par les services médicaux. Tout est mis en œuvre pour assurer cette reprise des opérations mais celle-ci reste conditionnée et placée sous réserve d’un problème informatique inopiné.

Au niveau des consultations, l’autre grande priorité au niveau médical, les services sont progressivement équipés de nouveau PC équipés du logiciel Omnipro permettant ainsi un accès au dossier personnel informatisé des patients. L’objectif ? Avoir redémarré l’ensemble des consultations au plus tard lundi prochain.

L’intercommunale de soins de santé rappelle que :

• Les secrétariats des services contactent chaque personne individuellement par téléphone pour l’informer du maintien ou de l’annulation de sa consultation. Cette décision est justifiée par un avis médical établi en fonction de l’état du patient ou d’un suivi médical nécessaire/essentiel, c’est le cas pour les patients en chimiothérapie, oncologie, diabétologie, orthopédie (pour un suivi de plâtre) et les femmes enceintes.

• Le patient ayant une consultation maintenue avec un spécialiste ou envoyé aux urgences doit se présenter avec un listing de ses médications et antécédents, une copie de son dernier rapport et des biologies et actes techniques récents pertinents ;

• Il est demandé de se présenter aux urgences qu’en cas de nécessité et de consulter au préalable un médecin généraliste ou le 1733 (soirée/week-end) ;

• Toutes les consultations sont maintenues à l’hôpital psychiatrique de Bertrix (se munir d’une vignette de mutuelle et de la liste de ses traitements).

Le call center mis en place le 17 mai dernier sera désactivé ce mercredi à 8 h. Pour toutes questions, le public est désormais invité à contacter soit le numéro central des différents sites ou directement les services dont les coordonnées se trouvent sur le site internet : https://www.vivalia.be/services.

Quant au service informatique, accompagné d’experts extérieurs, avec le soutien des experts métiers sur le terrain, il poursuit son travail à la fois sur le redémarrage des activités et de reconstruction d’une structure informatique à long terme. A ce jour, 568 machines ont pu être reformatées et traitées pour être placées en zone propre et ainsi être à nouveau opérationnelles.

La gestion des suites de la cyberattaque criminelle se poursuit au niveau transversal et désormais également par le biais de cellules de crise locales qui réuniront les différents métiers et permettront d’appréhender des particularités de chaque site, de les analyser et de trouver des solutions adaptées.

La cellule recrutement continue de récolter les candidatures, de traiter les informations et d’organiser les entretiens. Le recrutement au sein de Vivalia n’est donc en rien perturbé par la cyberattaque et ses suites. Les offres d’emplois sont consultables sur www.vivalia.be/jobs