Le conseil d’administration de Vivalia a voté, mardi soir, l’ouverture d’une procédure visant à recruter un nouveau directeur général. L’intercommunale cherche donc un successeur à Yves Bernard qui occupait la fonction depuis 10 ans.

Comme il l’avait annoncé, Yves Bernard a postulé et obtenu, après le vote du conseil d’administration, le poste de conseiller stratégique créé dans le cadre de la nouvelle gouvernance mise en place depuis plusieurs mois par phases successives au sein de Vivalia.

" Yves Bernard a en effet passé avec succès l’épreuve orale organisée au terme d’un appel à candidatures lancé en interne , précise l’intercommunale dans un communiqué.  Placé sous l’autorité hiérarchique du directeur général, le conseiller stratégique s’inscrit dans la volonté de Vivalia d’optimaliser son cadre juridique et institutionnel et de renforcer son expertise stratégique à l’aube de réformes fondamentales que seront notamment la constitution des réseaux, la révision de la nomenclature et du financement des hôpitaux et la concrétisation du projet Vivalia 2025."

Le conseiller stratégique aura également pour missions de professionnaliser la fonction de contrôle interne au sein de Vivalia et d’exercer la supervision de plusieurs fonctions transversales telles que la direction financière, la direction de l’audit interne et l’accompagnement financier du projet Vivalia 2025.

Appel à candidatures le 11 avril

En ce qui concerne le recrutement d’un nouveau directeur général, Vivalia lancera le 11 avril un appel à candidatures tant en interne qu’à l’extérieur. Les postulants devront envoyer leur candidature auprès de l’intercommunale pour le 29 avril au plus tard et les candidats retenus seront soumis à une procédure d’"assessement" et une épreuve orale devant le jury désigné par le conseil d’administration.

L’intercommunale de soins de santé s’est fixé comme objectif de clôturer la procédure et de désigner son nouveau directeur général lors du CA prévu fin mai. D’ici la prise de fonction de son successeur, Yves Bernard s’est vu confier par le CA les fonctions de directeur général faisant fonction.

"Le conseil d’administration de Vivalia tient d’ores et déjà à adresser à Yves Bernard ses plus vifs remerciements pour ses 10 années passées à la tête de l’intercommunale. Il salue également cet infatigable travailleur qui a su inscrire l’intercommunale dans une dynamique ambitieuse, à travers notamment le projet de Vivalia 2025, qui lui permettra d’affronter les défis majeurs et de maintenir et assurer une offre de soins de qualité et de proximité dont bénéficient tous les habitants de la province de Luxembourg", conclut le communiqué.