Des vols en série ont été commis, en période de confinement, entre le 15 avril et le 29 mai derniers, dans des campings à Barvaux-sur-Ourthe, notamment Aux Frênes, rue Basse Commène.

Au total, une trentaine de personnes, propriétaires ou locataires de caravanes, ont été victimes de ces vols. Sur base des images des caméras de surveillance, recoupées avec des données téléphoniques, un des inspecteurs du SER de la zone de police Famenne-Ardenne a réussi à identifier les malfrats.

"Un travail de bénédictin. Une enquête admirable, menée minutieusement par un seul homme, dans un temps record, par recoupement d'une masse impressionnante de données téléphoniques" , souligne la magistrate Pascale Robert, substitut du procureur à la division de Marche-en-Famenne.

Sur base de ce travail, des perquisitions ont été menées au domicile du premier suspect à Bruxelles. La police y a retrouvé nombre d'objets de valeurs et bibelots signalés volés.

Placé sous mandat d'arrêt, l'homme est ressortissant somalien né en 1996, passé en 2016 par le centre pour de demandeurs d'asile de Hotton avant de trouver un domicile à Bruxelles. Il y est connu de la police pour des petits trafics de stupéfiants. Le second auteur présumé, a également transité par le centre de Hotton à la même période. Né en Ukraine en 1990, le malfrat utilise plusieurs pseudonymes et est toujours recherché.