"Les bonnes affaires, c’est en été"

On ne s’alarme pas au RFB, alors que le noyau pour la saison prochaine compte aujourd’hui six ou sept joueurs.

Grégory Dufert
"Les bonnes affaires, c’est en été"

On ne s’alarme pas au RFB, alors que le noyau pour la saison prochaine compte aujourd’hui six ou sept joueurs.

Alors que les clubs voisins à ce niveau enchaînent les annonces en matière de recrutement, il fait étonnamment calme du côté du stade Robert Urbain. En évoquant la chose avec le manager Alain Battard, on saisit que c’est délibéré.

"Rien ne nous a contrarié jusqu’ici quant aux joueurs qui viendront renforcer notre effectif", affirme le manager. "Lorsque je me suis occupé des derniers mercatos au RFB en D2 et à La Louvière, nous avons à chaque fois attendu le moment opportun pour faire signer les nouveaux joueurs et nous avons eu 100 % de satisfaction. La nouvelle donne, c’est qu’on peut transférer jusqu’à la fin du mois d’août. Beaucoup de joueurs seront donc sur le marché en juillet et en août et compte tenu de notre budget, c’est certainement à ce moment-là qu’il sera plus judicieux de conclure les dossiers."

Ce qui ne veut évidemment pas dire qu’on attendra d’avoir repris la compétition pour faire signer des joueurs. "Il y aura peu de joueurs en test, même si certains pourraient recevoir une chance à l’occasion du match amical face à OHL la semaine prochaine. Il y a des garçons qu’on suit régulièrement et ceux qui viennent en test, ce sont ceux qu’on ne connaît pas. De façon collégiale, nous avons déterminé que nous partirions avec une base de 18 joueurs pour le noyau dur, et que quatre jeunes viendraient compléter le groupe."

Insistant une nouvelle fois sur la situation qu’il a trouvée à son retour et qui a nécessité pas mal d’investissements en temps et en énergie, Alain Battard définit déjà le profil de ceux qui signeront. Ou plutôt qui ne signeront pas. "Il faudra être sélectif pour faire la bonne affaire, mais on ne prendra pas de joueur en surpoids. On ne prendra pas de garçons qui n’ont plus joué depuis un an et demi. Et on ne prendra pas non plus quelqu’un qui vient pour finir sa carrière."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be