Les gens du voyage s'installent à proximité d'un zoning SEVESO à Écaussinnes

Une centaine de caravanes se sont installées dans un champ qui venait d'être pulvérisé

G.La
Les gens du voyage s'installent à proximité d'un zoning SEVESO à Écaussinnes
©G.La

Une centaine de caravanes se sont installées dans un champ qui venait d'être pulvérisé

Ce week-end, une centaine de caravanes ont débarqué dans la Cité de l'Amour pour s'installer dans un champ situé près de la rue de Nivelles. Le terrain appartient à un agriculteur. Il est situé à proximité du zoning SEVESO.

En matière de sécurité, l'emplacement n'est donc pas idéal. De plus, le terrain sur lequel les caravanes sont installées est cultivé. Il présente déjà des dégâts importants depuis l'installation du camping surprise. Mais surtout, d'après nos informations, le champ venait d'être pulvérisé avec des produits toxiques. Pas idéal comme terrain de jeu pour les bambins de la communauté.

La dernière fois que des gens du voyage s'étaient installés à Écaussinnes, c'était en août 2013. Ils étaient alors restés une semaine. Ils s'étaient installés sur le même champ. Le propriétaire avait depuis installé des blocs de béton. Mais ils n'ont pas arrêté la communauté qui s'est installée dans la Cité de l'Amour ce week-end.

Les autorités communales composent avec la situation. "Nous avons pris contact avec l'HYGEA pour remédier à un éventuel problème de salubrité publique", indique Fabien Palmans, bourgmestre faisant fonction. "En matière de sécurité, nous sommes également en contact avec la zone de Police. Il n'est pas question d'expulser les gens du voyage manu militari. Notre souhait est qu'ils ne s'éternisent pas et que leur passage par Écaussinnes se passe dans les meilleures conditions pour tous."

Car, comme le relève Fabien Palmans, situé en bordure de zoning SEVESO, le terrain n'est pas fait pour accueillir des gens du voyage. Mais la région manque apparemment de sites pour répondre à ce besoin épisodique. "Une réflexion est en cours au niveau de l'IDEA", précise Sébastien Deschamps, conseiller d'Ensemble et membre du conseil d'administration de l'intercommunale. "Des gens du voyage sont déjà venus à Écaussinnes en 2013. En 2014, c'était le long de la nationale, entre Soignies et Braine-le-Comte. Si l'IDEA pouvait fournir un terrain dédié à l'accueil des gens du voyage, ça éviterait les problèmes que nous pouvons rencontrer lorsque les gens du voyage s'installent à l'improviste sur un site qui n'est pas prévu pour ça."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be