14 arrestations administratives et deux judiciaires opérées par la police de Mons-Quévy

La zone de police constate une augmentation du nombre de bagarres par rapport à l'an dernier.

E. Brl.
14 arrestations administratives et deux judiciaires opérées par la police de Mons-Quévy
©AVPRESS

La zone de police constate une augmentation du nombre de bagarres par rapport à l'an dernier.

Les festivités du Doudou se poursuivent en ce dimanche de Trinité et nécessitent toujours la vigilance des forces d'intervention. En cette quatrième journée, la météo estivale a attiré énormément de monde en ville. Ce qui a malheureusement entraîné une augmentation du nombre de bagarres par rapport à l'année dernière.

Bonne nouvelle par contre, à l'heure actuelle, la zone de police de Mons-Quévy comptabilité moins de plaintes en matière de vols à l'arraché, simple et à la tire des sacs et téléphones portables. Entre samedi 6 heures et dimanche même heure, les agents ont toutefois procédé à 14 arrestations administratives, principalement pour ivresse et trouble de l'ordre public, ainsi qu'à deux arrestations judiciaires.

Les pompiers n'ont pas non plus été en reste puisque samedi soir, un feu de cheminée se déclarait au sein du restaurant le Méchoui. L'intervention a toutefois été rapidement maîtrisée et les dégâts matériels ont pu être limités. Deux camions de camions étaient présents, ce qui a suscité l'interrogation – et la curiosité – de nombreux fêtards présents dans les alentours de l'établissement.

Enfin, en ce qui concerne les commerces, les services de police se sont chargés de faire procéder à la fermeture de deux night-shop qui ne respectaient pas les ordonnances en vigueur.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be