Négociations à Mons: PS et Ecolo “constructifs”

Un accord pourrait être sur la table fin de la semaine prochaine

C.Ti.
Négociations à Mons: PS et Ecolo “constructifs”
©Montage DH/DR

Un accord pourrait être sur la table fin de la semaine prochaine

Négocier n’est jamais aisé. Et à Mons, cela va s’avérer particulièrement compliqué. Déjà parce que le PS montois détient une courte majorité, ce qui ne lui était plus arrivé depuis de nombreuses années. Ensuite parce que les “vainqueurs” à savoir les Ecolos n’entreront pas dans une majorité sans de plusieurs garanties ; quelques postes bien visibles où ils pourront y mettre leur touche verte et un poids suffisant pour faire plier le collège en cas de désaccords idéologiques. À n’en pas douter, la tâche du nouveau bourgmestre Nicolas Martin (PS) s’avère extrêmement complexe.

La première rencontre a eu lieu jeudi après-midi. Cela s’est plutôt bien déroulé. “La rencontre a été fructueuse,” confie Nicolas Martin. “L’état d’esprit était positif de part et d’autre de la table. Cette réunion a permis de mieux cerner nos priorités et d’analyser plus en détail nos programmes respectifs avec nos convergences et les points qui doivent faire l’objet de compromis. Je note que l’ambiance était constructive en vue de former une belle majorité qui réponde à la fois à une majorité des électeurs et au signal envoyés par les Montois de voir plus de verts sur Mons, tout en garantissant une présence forte des socialistes. À titre personnel, j’ai trouvé la rencontre très enrichissante et j’ai le sentiment qu’on peut construire un projet positif et porteur ensemble de renouveau basé sur des mesures concrètes qui touchent la vie de Montois. Du côté socialiste, nous mettons tout en œuvre pour aboutir de manière positive pour que ce projet de coalition nouvelle et inédite à Mons puisse se réaliser.”

Même son de cloche du côté des Ecolos. “Les discussions ont été constructives”, confirme Charlotte De Jaer pour les Verts. “On se revoit lundi. À ce stade, nous avons fait un premier tour de table notamment sur les thématiques de mobilité, de propreté, de cohésion sociale, de sécurité, de jeunesse,… Nous avons acté nos convergences et nos divergences, et nos divergences devront faire l’objet d’une discussion plus approfondie. Certaines divergences ? Oui, toujours les mêmes sur la mobilité et la sécurité.”

Manifestement, à ce stade aucun point de rupture n’a été atteint. Ils ont prévu de se revoir lundi et peut-être mardi avec l’appui administratif des plus hauts fonctionnaires de la ville.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be