Coronavirus: La Cité du Doudou en hibernation (PHOTOS)

Des cafés aux magasins non alimentaires en passant par les restos… Les consignes sont suivies et offrent un spectacle rare à Mons.

Des cafés aux magasins non alimentaires en passant par les restos… Les consignes sont suivies et offrent un spectacle rare à Mons.

Le samedi avait des allures de dimanche ce week-end à Mons. Dans le piétonnier, principale artère commerçante du centre-ville, les rideaux des devantures sont baissés. Les impressions dominicales s'évanouissent lorsque nous arrivons sur la Grand-Place. En temps ordinaires, les Montois auraient été nombreux à profiter des premiers rayons de soleil de l'année, ce samedi en fin de matinée. Mais les terrasses sont vides et les cafés fermés.

Les temps ne sont pas ordinaires et les interdictions des autorités sont suivies pour lutter contre la propagation du coronavirus. Quelques signes d'activité se manifestent de façon éparse. Une sandwicherie où les clients peuvent emporter leur butin. Un restaurant qui s'est reconverti dans la livraison. Les chaises sont plantées sur les tables, malgré tout.

Dans ce théâtre relativement désert, un combi circule au pas d'homme. "Les consignes sont bien respectées", nous glisse un policier en patrouille. "Nous n'avons pas eu de problèmes signalés."

Aux Grands Prés, l'activité n'est pas beaucoup plus importante. Le samedi, le plus grand centre commercial du Benelux accueille en moyenne 18.000 personnes. Ce jour-là, les visiteurs sont beaucoup moins nombreux. Les boutiques sont fermées. Seul le supermarché attire du monde, entre ceux qui profitent du week-end pour faire leurs courses de la semaine, et d'autres qui remplissent leurs stocks en prévision d'une hypothétique apocalypse. Mais on est loin des foires d'empoigne connues les jours précédents.

Un couple de la région du Centre flâne au milieu des boutiques vides. "Nous avons l'habitude de venir tous les samedis aux Grands Prés. C'est par curiosité que nous sommes venus voir comment ça se passait. Même si nous savions que les boutiques devaient fermer, nous ne nous attendions pas à ça. C'est une drôle d'impression. Mais c'était nécessaire. Ça aurait même dû se faire plus tôt."

Comme tous les magasins non alimentaires du pays, les boutiques des Grands Prés rouvriront leurs portes dès lundi. La Grand-Place habituellement animée par ses cafés restera cependant en hibernation quelques semaines encore. Jusqu'au 3 avril précisément. Si les mesures anti-coronavirus ne sont pas prolongées…

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be