Agression à la prison de Mons : "Il faut des renforts le plus vite possible !"

Le député fédéral va interpeller le ministre de la justice.

S. Ha.
Agression à la prison de Mons : "Il faut des renforts le plus vite possible !"
©AVPRESS

Dimanche dernier, un détenu particulièrement agité s'en est pris à des gardiens de la prison de Mons. Cinq d'entre eux ont été blessés. C'est la goutte de trop, selon le député fédéral Eric Thiébaut (PS). "Cette agression a mis une nouvelle fois en lumière les conditions de travail difficiles du personnel sur place", estime le bourgmestre d'Hensies.

"Les gardiens sont confrontés à des problèmes récurrents que je dénonce depuis le début de mon mandat à la Chambre auprès des Ministres de la Justice successifs", poursuit Eric Thiébaut. "Parmi ceux-ci : le manque chronique de personnel malgré la promesse d’engager des contractuels, l’absentéisme élevé lié aux accidents et aux maladies, une enceinte beaucoup trop vétuste ou encore l’aile psychiatrique qui dispose de trop peu de places."

Selon le député socialiste, la prison est plongée dans un cercle vicieux qu’il faut briser au plus vite. "Les agressions et les violences se multiplient du fait du manque de personnel qui ne peut plus assurer des activités telles que les préaux. Cette situation met clairement en danger les agents pénitentiaires. Cela doit cesser."

C'est dans cette optique qu'Eric Thiébaut a décidé d'interpeller le ministre de la justice Koen Geens (CD&V). "Je plaiderai pour que des renforts arrivent le plus vite possible, que cela soit sous forme d’engagements de contractuels ou l’arrivée de gardiens en provenance d’autres prisons. Je vais également proposer la réalisation d’un audit sur les conditions de travail du personnel afin d’améliorer rapidement celles-ci. Enfin, je lui demanderai quelle aide spécifique est envisagée pour améliorer la prise en charge des détenus sujets à des problèmes psychiques à la prison de Mons."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be