Mons: Le dernier voyage de la baronne Betty Duesberg

La baronne Duesberg a été inhumée lundi dans le jardin du musée.

G.La
Mons: Le dernier voyage de la baronne Betty Duesberg
©G.La

Lundi après-midi, la baronne Betty Duesberg a effectué son dernier voyage. La mécène montoise n’est pas partie très loin. En effet, c’est dans le jardin du musée qu’elle a été inhumée. Son époux, le baron François Duesberg, était entouré d’une poignée de proches pour ce moment de recueillement volontairement célébré en comité restreint.

Mais depuis le décès de la baronne jeudi à l’âge de 89 ans, de nombreuses personnes sont venues saluer sa dépouille au musée et présenter leurs condoléances au baron Duesberg : le ministre-président wallon Elio Di Rupo, le gouverneur Tommy Leclercq, le bourgmestre Nicolas Martin ou encore l’échevine de la Culture Catherine Houdart.

De fait, le musée des arts décoratifs auréolé de six étoiles au Guide Michelin ne serait jamais devenu ce qu’il est aujourd’hui sans le travail inlassable de la baronne Betty Duesberg. Elle n’a jamais ménagé ses efforts pour mettre en valeur et offrir au plus grand nombre les formidables pièces que son collectionneur de mari amassait.

Mardi après-midi, dans le jardin du musée, le baron François Duesberg a une fois de plus salué le parcours de cette battante, née dans une famille de mineurs liégeois. "Elle était la preuve qu'avec passion, tout le monde peut faire des choses extraordinaires", a souligné le baron.

Sur la sépulture aménagée dans le jardin du musée, l'épitaphe ne fait d'ailleurs pas de mystères sur le moteur de ce couple de mécènes basés à Mons depuis plus de 25 ans : "Celui qui se perd dans sa passion perd moins que celui qui perd sa passion." Une maxime empruntée à Saint-Augustin que le baron se plaît à rappeler régulièrement.

"Je te rejoindrai bientôt", a promis le baron Duesberg au moment de l'inhumation. "J'ai encore quelques formalités à régler pour que ce musée ne meurt pas avec nous." Dans leur repos éternel, les époux Duesberg pourront dans tous les cas continuer à veiller sur ce musée auquel ils ont donné vie. La chose est rare, mais les barons ont obtenu les autorisations nécessaires pour être inhumés dans le petit jardin de cette ancienne banque nationale qui abrite aujourd'hui les prestigieuses collections. Durant l'été 2020, l'entreprise Borgno avait aménagé la sépulture, transportant les dalles funéraires à l'aide d'une grue. Elle est entourée de statues remarquables : deux lions, un Apollon dieu de la lumière solaire et une Minerve, patronne des artisans que célèbrent les époux Duesberg.

Fidèles à leur sens délicat de la décoration, les barons ont ainsi aménagé la sépulture, espérant qu’elle devienne une attraction supplémentaire pour le musée.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be