La Ville de Mons ambitionne de signer une convention de partenariat avec ses universités

Elle permettrait l’octroi de subsides à l’UCLouvain et l’UMons afin de les aider à mettre en œuvre leurs missions.

F.D.
La Ville de Mons ambitionne de signer une convention de partenariat avec ses universités
©AVPRESS

Pas toujours facile d’être étudiant en ces temps de crise sanitaire. Bien que la situation semble s’améliorer au fil des jours, les difficultés financières des étudiants, liées notamment à la perte de job étudiant, restent bien présentes. La Ville de Mons compte bien leur venir en aide en signant une convention de partenariat avec ses deux universités. Elle permettra l’octroi de subsides dédiés à mettre en œuvre toute une série de missions confiées par la Ville.

Le point passera ce lundi soir lors du conseil communal de Mons. L’objectif étant de soutenir les étudiants en difficulté et répondre à la mise en place de la taxe Kot. Toute une série de missions ont été confiées à L’UCLouvain et L’UMons. Les deux établissements devront proposer des aides financières spécifiques, telles que l’achat de matériels informatiques, lutter contre la précarité menstruelle ou encore aider dans le financement du loyer et des logements étudiants. Ils devront également faciliter l’accès à une offre de jobs étudiants, proposer des aides psychologiques ou encore proposer un accompagnement vers la réussite des étudiants.

Ces conventions seront prévues jusqu’au 31 décembre 2024 et pourront être reconduites pour une durée déterminée, si telle est la volonté des deux parties. Une évaluation réalisée dans le courant du dernier semestre de 2024 permettra également de déterminer si les conventions peuvent être prolongées ou pas.

En ce qui concerne les montants des subsides, ils seront de 10 000 euros pour l'UCLouvain et de 50 000 euros pour l'UMons. "Nous proposons de mettre en place une aide directe aux universités via leur service social qui se chargera de la répercuter sur leurs étudiants", indique Nicolas Martin, bourgmestre de Mons. "Le nombre de logements, soumis à la taxe Kot, dont disposent les deux établissements a influé sur le montant des subsides."

Ces subsides viendront ainsi compléter les offres mises en place par le CPAS de Mons mais qui ne s’adressent uniquement aux étudiants qui résident dans la Cité du Doudou.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be