La cour d'appel de Mons ordonne l'arrestation d'un père incestueux

La petite fille avait dénoncé les faits à sa marraine, sœur du prévenu, le 28 août 2017. Lors d'une audition vidéo filmée à la police, l'enfant avait déclaré qu'elle participait aux actes sexuels de ses parents.

La cour d'appel de Mons ordonne l'arrestation d'un père incestueux
©Shutterstock

La troisième chambre correctionnelle de la cour d'appel du Hainaut a prononcé mercredi l'arrestation d'un père incestueux originaire d'Enghien, condamné en novembre dernier par la sixième chambre correctionnelle du Hainaut, division de Tournai, à une peine de dix ans de prison ferme et à la mise à disposition du tribunal de l'application des peines (TAP) pour une même durée pour viols et attentats à la pudeur commis sur sa fille âgée de cinq ans. La cour a confirmé ce jugement prononcé en l'absence du prévenu, lequel n'a passé aucun jour en détention préventive. La cour craint que l'individu tente de se soustraire à sa peine et qu'il commette d'autres faits, comme le laisse craindre le rapport des experts en santé mentale.

La défense avait plaidé une diminution de la peine, alors que le ministère public avait requis la confirmation du jugement, insistant sur le caractère pervers particulièrement inquiétant du prévenu. L'avocat général avait déclaré dans son réquisitoire qu'un suivi judiciaire était indispensable compte tenu du profil du prévenu "qui obligeait son épouse à avoir des relations sexuelles avec des hommes rencontrés sur internet". Et d'ajouter que le prévenu violait son épouse plusieurs fois par jour.

La petite fille avait dénoncé les faits à sa marraine, sœur du prévenu, le 28 août 2017. Lors d'une audition vidéo filmée à la police, l'enfant avait déclaré qu'elle participait aux actes sexuels de ses parents.

Sa mère a écopé d'une peine de cinq ans avec sursis probatoire et n'a pas fait appel.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be