Mons: 320 000 € pour remplacer le chauffage de la Maison Folie

Les travaux seront pris en charge par l'IDEA.

U.P.
Mons: 320 000 € pour remplacer le chauffage de la Maison Folie
©AVPRESS

La Maison Folie fait l’objet de bien des attentions ces derniers temps. Outre une réflexion entamée sur le projet culturel qui y sera développé à l’avenir, une rénovation du bâtiment sera également réalisée. Lors du dernier conseil communal de Mons, un marché concernant le remplacement du chauffage et des aménagements divers a été approuvé.

Les travaux sont estimés à 353 502 € TVA comprise, dont 320 000 € pour le chauffage. Pour les financer, la Ville de Mons passe par l’IDEA et l’intercommunale CENEO, qui finance les communes dans le cadre de leurs travaux énergétiques.

Concrètement, l’IDEA s’occupera de tout : étude de préfaisabilité, mission d’auteur de projet, suivi des travaux et suivi des économies d’énergie. Le système de financement prévoit qu’IDEA financera aussi les travaux, les frais d’études, les frais de gestion, les charges financières et autres frais accessoires. C’est lors du décompte final que l’IDEA facturera à la commune les dépenses.

La Maison Folie, située le long de la rue des Arbalestriers, est un lieu en pleine évolution. Mons Arts de la Scène, avec la Ville de Mons et la Fondation Mons 2025, a entamé un processus de réflexion pour redéfinir la vocation du lieu. La volonté est d’en faire un espace de rencontre et trois axes se dégagent du projet en cours d’écriture.

Tout d’abord, la volonté est d’ouvrir sa gestion à la participation citoyenne. Ensuite, la Maison Folie devrait être un lieu où se provoque la rencontre de personnes qui ne se croiseraient pas dans d’autres circonstances, car issues de générations ou de milieux socioculturels différents. Enfin la volonté est de diversifier le sens du mot culture, d’ouvrir les espaces à la musique, la danse et le théâtre, mais aussi à d’autres activités comme le jardinage, le bricolage, la cuisine…

La Maison Folie est née dans le sillage de Lille 2004, capitale européenne de la culture, et a pris ses quartiers dans une ancienne école maternelle et primaire. L’idée était de créer un lieu pluridisciplinaire, en perpétuelle métamorphose et qui évolue au gré des projets.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be